La pose d’un dispositif de traction orthodontique a été demandé par votre orthodontiste pour qu’il puisse mener à bien son traitement et qu’il soit stable dans le temps.

Qu’est-ce qu’un dispositif de traction orthodontique?

La plupart du temps le dispositif se présente comme une vis de faible dimension qui est ensuite installé entre les dents. Dans certaines situations le dispositif peut prendre la forme d’une plaque afin d’améliorer l’ancrage. En bouche ne ressort qu’un appui orthodontique de 1,5 mm de diamètre.

Pourquoi un dispositif ?

Afin de mobiliser correctement les dents votre orthodontiste a parfois besoin d’un appui supplémentaire pour ne pas décaler l’ensemble des dents. Cet appui supplémentaire prend la forme d’un dispositif de traction orthodontique. Les mouvements pourrons alors être plus précis.

Comment ?

Le but de l’intervention consiste à installer un dispositif, généralement entre 2 dents. Tout d’abord nous effectuons une pré-anesthésie avant la réalisation de l’anesthésie locale. La pose est assez rapide et ne nécessite pas de points la plupart du temps.

Quelles suites opératoires ?

Les suites opératoires sont généralement simples. La prescription post opératoire comporte uniquement du paracétamol, adapté au poids de l’enfant, ainsi qu’un gel antiseptique à appliquer sur la tête de vis situé au contact de la gencive. Les consignes à respecter sont simples : ne pas manger chaud le jour de l’intervention, ne pas « jouer » avec la vis. Une simple gêne peut être présente pendant les premiers jours.

Quel devenir pour le dispositif ?

Le dispositif n’est pas installé pour qu’il dure dans le temps. Il doit rester présent le temps nécessaire à votre orthodontiste. Plusieurs cas de figures peuvent se présenter :

Le dispositif tombe avant la fin du traitement, nous réaliserons une nouvelle pose (sans frais supplémentaire pour vous) afin de poursuivre votre traitement

Le dispositif tombe à la fin du traitement, pas de problème particulier

Le dispositif est toujours en place à la fin du traitement, nous envisagerons alors la dépose du dispositif. C’est un acte rapide et non douloureux.